Un bien consommable – 17 septembre 2019

Sold for 96000 usd

Le plasticien et activiste Gustav Metzger qui nous a quittés le 1er mars 2017, théoricien de l’art autodestructif, a toujours refusé de vendre ses œuvres et, de 1977 à 1980, il entame même une « grève de l’art » où il se refuse à produire quoi que ce soit pendant 3 ans.

La vente de mes oeuvres a toujours été un acte compliqué pour moi (ce qui explique sa rareté), non pas que je sois sentimental ou matérialiste – je n’attache aucune importance à la préservation de ma « production », cela relève plus de l’engagement, du sens que je souhaite donner à mon travail, de ma liberté de créer et du refus de prendre part à la « machinerie publicitaire du monde de l’art » chère à Gustav Metzger.

Production, justement ! Produire ! Produire et non créer ! Voilà mon problème avec le monde de l’art : réduire l’œuvre à un bien consommable.

Sold for 96,000 usd, 2016. Technique mixte sur toile, 41×33 cm